Fournil Gail de Polch im Maifeld
A la fin de l'exposition sur l'agriculture se trouve, dans une salle séparée, le fournil de l'ancienne boulangerie Gail de Polch dans le Maifeld, qui a été reconstruite dans l'état des années 30. L'artisan boulanger, Wilhelm Gail, avait fait construire par l'entreprise de construction de fours Karl Rotbrust de Bell, un village à proximité, un nouveau four à vapeur à deux étages superposés. Il était chauffé latéralement au charbon. Sur le four se trouve le réservoir d'eau pour fabriquer la vapeur.

Pour enfourner le pain dans le four inférieur, le boulanger devait descendre dans une tranchée que l'on pouvait fermer se trouvant devant l'ouverture du four.

Dans les deux pétrins en bois dont l'un date du tournant du siècle, on pétrissait la pâte à la main. Au début des années 30, le boulanger avait acheté la grosse machine à pétrir et celle à couper les petits pains qui se trouve près de la fenêtre. Jusqu'à la fermeture de la boulangerie en 1975, le fils de Wilhelm Gail, Rupert, a travaillé dans ce fournil.

yLe fournil de Polch, une pièce complète, est un exemple typique des entreprises artisanales à la campagne qui, en tant qu'activité annexe au départ, sont devenues florissantes dans les années 30 et ont approvisionné les populations rurales pendant toute leur vie avec des produits de boulangerie.