Musée de la forêt et du bois

Le musée du bois se trouve dans un bâtiment d’exposition moderne en contrebas du village de l’Hunsrück. Il a été installé en 2004-2005 avec une aide conséquente de l’association des sylviculteurs du canton de Trèves-Saarburg et inauguré en octobre 2006.

Roseraie

A la place de l'ancien potager de la ferme se trouve maintenant une roseraie dans le style Biedermeier. Les chemins bordés de buis délimitent les surfaces symétriques et conduisent au cadran solaire en métal qui se trouve au centre du jardin.

Pavillon Maret

Pendant l'aménagement de la roseraie en 1978, on attira l'attention du musée sur un pavillon de jardin de style Biedermeier à Trèves. Le petit bâtiment presque carré a été construit en 1830 dans le jardin de Johann Wilhelm Maret (1799 - 1848), "fabricant de massepain et de chocolat" à Trèves.

Jardin de plantes médicinales

Jardin de plantes médicinales Le jardin de plantes médicinales du Roscheider Hof compte plus de 100 espèces de plantes qui ont joué ou jouent encore un rôle important, depuis le Moyen Age jusqu'à


Notre scène forestière offre un espace pour 100 spectateurs. Il est situé dans le bâtiment du musée, mais peut également être utilisé séparément par sa propre entrée si nécessaire. La scène de la forêt peut également être louée pour des événements culturels.

 Bornes frontières

Nous efforçant de conserver pour les générations actuelles et futures des témoins historiques et cultureIs importants du passé, nous avons eu l’idée d’exposer des anciennes bornes frontières historiques sur notre terrain.


Le jardin des pruniers se trouve sous le jardin des roses et entoure la chapelle à colombages de Bürder.

La chapelle à colombages

La chapelle à colombages date de 1730 environ et vient de Bürder, à quelques kilomètres au nord de Neuwied. Elle a été amicalement offerte par le diocèse de Trèves et a été remplacée par une nouvelle petite chapelle.

Cimetière près de la chapelle à colombages

Autour de la chapelle à colombages de Bürder, on a reconstitué un petit cimetière. Des pierres tombales de trois siècles y ont été regroupées.

Le sentier vert

Historique : L'économie des trois champs pratiquée pendant des siècles a été remplacée par la rotation des cultures, les plantes racines ont été de plus en plus cultivées et la qualité du sol a été améliorée par la fertilisation.

abeilles était instructif

Les abeilles sont instructives: Le but de la ruche (d’apprentissage) de 6 x 9 mètres est de convaincre le grand public de l’importance des abeilles pour tout l’écosystème et de la signification de leur activité pollinisatrice pour des plante sauvages et cultivées.

Chapelle du "Bon Pasteur"

La chapelle du "Bon Berger" se trouve un peu cachée à gauche du chemin, à l'entrée du village de l'Hunsrück. Il s'agit d'un petit bâtiment entouré d'arbres, à trois côtés fermés.


Les prés parsemés d'arbres fruitiers sont devenus rares. Ils formaient autrefois des ceintures entourant les villages et livraient aux villageois les fruits qui, pendant des générations, étaient consommés non seulement frais mais aussi conservés desséchés, séchés ou au sirop pour l'hiver.


Baraquement du Reichsarbeitsdienst de type RL IV. La baraque a été entreposée dans l'Eifel de la fin de la guerre jusqu'à sa reconstruction à partir de 2017 et, selon la tradition orale, elle a servi de centre de contrôle pour une installation de lancement de V1.


Juste en face de la baraque du Reichsarbeitsdienst, se trouve depuis le printemps 2021 son homologue anglais, une cabane dite de Nissen. Dans sa conception la plus simple, il s'agit d'une simple baraque en tôle destinée à stocker des objets à l'abri des intempéries.