Exposition de figurines en étain

L’exposition de figurines en étain (musée des étains) issues de la collection du Prof. Dr. Gerteis a été inaugurée le 8 mai 2005. Dans le grenier de 220 mètres carrés de la ferme, on peut admirer des milliers de figurines, pas seulement des petits soldats de plomb, mais "un petit monde en étain".

La collection (de plus de 40.000 figurines maintenant) connue des collectionneurs et exposée depuis une décennie à Aach, a trouvé ici un nouveau logement attrayant.

A part quelques figurines, toutes les autres ont été regroupées, fabriquées, peintes et présentées sous forme de dioramas par le Prof. Dr. Gerteis qui les a collectionnées pendant plus de cinquante ans.


L’exposition est divisée selon quatre aspects :

Premièrement : des anciennes figurines et personnages coulés dans des moules anciens présentent l’évolution des figurines en étain à partir de 1800 environ. On a essayé d’ordonner les figurines en tant que témoins de l’histoire culturelle de l’Europe centrale pendant un siècle et demi. Le collectionneur de figurines anciennes y découvrira des objets rares. Bien qu’il s’agisse principalement de figurines plates, il y a aussi quelques exemples de figurines jouets pleines et mi-pleines.

Deuxièmement : l’exposition tient également compte des priorités personnelles du collectionneur. Dans des vitrines spéciales se trouvent des "paquets" de différentes expositions (de la boissellerie originale au 1/8 au "paquet des batailles") et l’histoire des magasins de figurines en étain y est documentée (pas seulement le fameux canon à petits pois Zeumer, par exemple, prêt à tirer, mais aussi plusieurs de ses tableaux modèles). Un autre point fort de l’exposition est composé d’anciens véhicules en étain (d’Allgeyer et Heinrichsen jusqu’à Patzsch). Une vitrine contient également des jeux avec des personnages en étain.


Troisièmement : des dioramas avec des figurines en étain retraçant l’histoire culturelle présentent principalement l’histoire de la région : la vie rurale gallo-romaine, la viticulture, le transport et la consommation du vin, l’extraction minière au XVIe siècle, la conquête de Luxembourg en 1684 (avec environ 800 figurines), la bataille des fortifications de Pellingen en 1794, Napoléon à Trèves en 1804, la Révolution de 1848/49 à Trèves, scènes champêtres vers 1900, etc.

Quatrièmement : un atelier reconstitué présente la gravure de moules, la fonte et la peinture de figurines en étain.

Vidéos:

Eröffnung der Zinnfiguren Ausstellung im Freilichtmuseum Roscheider Hof, Konz

Wie eine Zinnfigur entsteht; Demonstriert von Klaus Gerteis in der Zinnfigurenabteilung im Roscheider Hof

Was ein römisches Legionslager? Über die gallo-römische Geschichte berichtet, Klaus Gerteis zum Zinnfiguren Diorama von H.-J. Graul, Neuss